Entreprise

Construire sa maison passive

« La meilleure énergie est celle que l’on ne consomme pas. » Aujourd’hui, l’enjeu du réchauffement climatique pose de nouvelles interrogations sur notre consommation d’énergie. Les travaux de rénovation des « passoires thermiques » améliorent le confort, engendrent des économies financières et participent à diminuer la production de gaz à effet de serre. Les technologies permettent maintenant de se passer presque entièrement d’énergie pour chauffer son habitat.

La maison passive allie connaissances techniques modernes et matériaux performants, qui en font le logement du futur.

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Une maison écologique passive est un logement qui consomme très peu d’énergie, qui est éco-responsable. On peut même dire qu’elle se chauffe quasiment toute seule toute l’année ! À titre de comparaison, un bâtiment traditionnel des années 60 a besoin de 320 kWh/m²/an, alors qu’une maison passive de 15kWh/m²/an. Le principal avantage d’une architecture passive est donc une réduction de la facture de chauffage, mais aussi un confort au quotidien car la température y est constante sans effort.

Comment rendre sa maison passive

Pour atteindre ces performances au niveau du bâtiment, plusieurs aspects sont pris en compte et optimisés par chaque constructeur de maison passive :

  • l’isolation thermique des murs et de la toiture,
  • la suppression des ponts thermiques,
  • l’étanchéité à l’air,
  • une ventilation double-flux avec récupération de chaleur,
  • l’orientation du bâtiment et la position des surfaces vitrées.

Ces différents éléments visent à limiter au maximum les déperditions de chaleur, à récupérer l’énergie solaire tout en laissant l’habitat respirer convenablement.

Une maison passive en bois

Le bois, un matériau isolant

Le bois est un matériau qui se prête très bien à la construction de maisons passives. En effet, il est bien plus isolant que la brique ou le béton. Ses caractéristiques permettent de mettre en place des matériaux à l’intérieur des panneaux (ouate de cellulose, chanvre, paille…) sans pour autant réduire la superficie de la surface habitable comparativement à la brique ou au béton. La conception par panneaux limite aussi drastiquement le nombre de ponts thermiques, responsables de déperdition d’énergie.

L’inertie thermique des maisons à ossature bois

L’inertie thermique est la qualité d’un matériau, et plus largement d’un bâtiment, à accumuler de la chaleur puis à la restituer dès que la température baisse. L’inertie thermique permet donc de limiter les besoins en chauffage car la température se maintient naturellement dans le temps. Les maisons passives à ossature bois sont donc agréables à vivre et peu gourmandes en énergie : ce qui est bon pour la planète, pour votre confort et pour vos finances !

Chez Baudoin Construction Bois, nous sommes persuadés que la maison à énergie passive est le logement du futur. C’est pourquoi nous avons voulu être à la pointe des certifications existantes grâce à nos plans de formation : Qualibat RGE, RT 2012, Passivhauss et bientôt RE 2020. Ces différents labels et réglementations vous assurent une réalisation technique parfaite, respectant les labels les plus exigeants et exploitant des matériaux biosourcés.

Notre entreprise se situe à Jans, sur l’axe entre Rennes et Nantes. Vous habitez en Loire-Atlantique, en Ille-et-Vilaine ou sur la Côte d’Amour ? Contactez-nous pour échanger sur votre projet de maison passive. Nous serons heureux de répondre à vos questions et de vous conseiller.

Vous avez un projet ?

Ensemble, donnons forme à vos idées !